Autorisation de stationnement pour un déménagement

L'autorisation de stationnement est un document important pour effectuer votre déménagement dans les meilleures conditions. Il est impératif d'effectuer une demande d'autorisation de stationnement dans les villes de départ et d'arrivée pour que votre déménageur puisse garer son camion et ainsi charger et décharger vos meubles sans mauvaise surprise de dernière minute.

Parmi les démarches à planifier lors d’un déménagement, la réservation d’une place de parking ou le blocage d’une rue ne doit pas être négligé. Afin d’éviter bien des ennuis comme une contravention, un manque de stationnement ou encore le retrait du véhicule par la police municipale, une demande auprès de la mairie est recommandée voire même obligatoire.

 

 

Les démarches à entreprendre

 

D’une manière générale, la demande de stationnement se fait en remplissant le formulaire via le site internet de la mairie. Mais dans certaines villes, il faudra envoyer la requête par courrier ou s’adresser en personne au service voirie de la mairie ou à la préfecture de police.

Sur le formulaire, il faudra indiquer vos coordonnées avec un numéro de téléphone, la date ainsi que la durée du déménagement, le nombre et le type de véhicule mais également l’utilisation ou non d’un monte-meuble. Des pièces justificatives seront demandées :

  • Une pièce d’identité

  • Un justificatif de domicile (facture d’électricité, de téléphone etc…)

  • Le numéro d'immatriculation et la longueur du ou des véhicules

Si vous n’avez pas connaissance de l’immatriculation avant le déménagement, vous pouvez, à la place, noter le nom de la société de location du véhicule.

La demande d’autorisation de stationnement doit se faire au moins deux semaines avant le déménagement. Par la suite, la mairie vous enverra un courrier électronique avec l’arrêté municipal. Celui-ci devra être affiché près de l’emplacement, 48h avant le jour J. A noter que certaines villes ou communes mettent à disposition, la plupart du temps gratuitement,  des panneaux de signalisation ou des barrières.

Si le jour du déménagement une voiture est stationnée sur l’emplacement réservé et que le propriétaire refuse de la déplacer, adressez-vous à la police municipale qui prendra les mesures nécessaires afin d’enlever le véhicule.

Situations particulières

 

En cas de déménagement près d’une place de marché, l’autorisation de stationnement sera refusée pour le jour où celui-ci aura lieu. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous sur les jours de marché avant de planifier votre déménagement.

A savoir également, qu’aux abords des sites « sensibles » comme les ambassades, les ministères etc., des pièces justificatives complémentaires pourront être réclamées.

Questions fréquentes concernant l'autorisation de stationnement

 

Quel est le coût d’une autorisation de stationnement ?

Suivant les villes, cette demande peut être payante. Les tarifs peuvent être différents selon la taille du véhicule ou la durée de la réservation. Mais si celle-ci est gratuite et que l’emplacement réservé se fait dans une zone avec horodateur, vous devrez obligatoirement vous acquitter des frais de stationnement.

 

L'autorisation de stationnement est-elle obligatoire ?

Dans certaines situations, l’autorisation n’est pas exigée comme par exemple si votre véhicule de déménagement est de petite taille, qu’un monte-meuble n’est pas utilisé et que le stationnement n’excède pas 4 heures. Dans ce cas, vous n’aurez qu’à payer la place de stationnement.

 

Combien de temps dure l’autorisation de stationnement ?

En règle générale, la réservation est délivrée pour une durée de deux jours maximum. Toutefois, vous pouvez demander une prolongation qui peut occasionner des frais supplémentaires.